9 façons de vraiment apprendre le poker sans chichi et conneries !

Le poker est un jeu passionnant. Une fois que vous avez essayé, vous n’avez qu’une hâte : arriver à la prochaine partie.

Mais, avant de devenir un grand joueur de poker, il faut du temps et de l’apprentissage. Découvrez dans cet article 9 façons d’apprendre le poker et les mauvaises idées qui ne vous feront pas progresser.

Connaître les règles la base

Oui, avant toute pratique, il y a la théorie. Les règles du poker, et surtout du Texas Holdem Poker (la variante la plus populaire), sont plutôt simples. Néanmoins, il faut les connaître. C’est la base d’apprentissage du poker.

Sachez les combinaisons gagnantes au poker, les règles d’enchères, la gestion des blindes… Vous n’avez pas besoin de tout connaître par cœur pour tenter votre première partie, exceptée la hiérarchie des combinaisons qui reste obligatoire.

Jouer avec des amis

Jouer avec des amis est souvent le meilleur moyen de débuter et d’apprendre le poker. Ne jouez pas forcément avec ceux qui sont des joueurs experts au départ, à moins qu’ils ne se montrent patients avec votre niveau et que vous ne jouez pas d’argent.

Vous pouvez débuter avec des amis qui commencent également le poker ou avec des joueurs ponctuels qui maîtrisent bien les règles et pourront vous les expliquer.

Regarder des événements de poker

Il est très facile des vidéos de poker sur le web : soit vous pouvez passer par Youtube pour trouver des résumés de grand événement, soit vous pouvez chercher des événements en direct. Par exemple, l’EPT, une grande série de tournois pour joueurs professionnels, a des directs gratuits de plusieurs heures lorsqu’il y a des tournois.

Les commentateurs expliquent les raisonnements des joueurs sur chaque main et cela peut vous aider à mieux comprendre comment jouer au poker. Ne vous attendez cependant pas à voir une telle réflexion chez vos adversaires car vous ne jouerez pas le même niveau.

Parcourir les forums

Au début des années 2000, les forums de poker marchaient du tonnerre. Des dizaines de milliers de joueurs s’y inscrivaient pour apprendre le poker, trouver des personnes avec qui jouer, s’informer des actualités, et surtout, partager.

Aujourd’hui, les forums sont un peu morts et le niveau d’entraide du départ s’est envolé. Vous avez majoritairement des habitués qui publient des messages hors de propos ou qui prennent de haut les débutants.

Néanmoins, en faisant fi de ces zigotos, vous pouvez trouver des discussions intéressantes pour apprendre à jouer au poker.

Regarder des vidéos de coaching

Les vidéos de coaching sont une arme puissante pour s’améliorer au poker. Il faut dorénavant bien faire le tri car certains s’annoncent comme des experts, font des vidéos et sont en réalité bien loin du niveau avancé.

Pour autant, je pense que les vidéos regardées après quelques heures de poker sont un bon réflexe pour savoir rapidement ce que vous faites de bien ou de mal.

Regardez des vidéos du niveau que vous jouez. Ainsi, si vous avez débuté par jouer des tournois à 10€, ne regardez pas des vidéos de cash games avec des blindes 5€/10€.

Les problématiques sont complètement différentes.

Lire des livres

La librairie du joueur de poker peut être très dense ! Les ouvrages se sont multipliés au fil des années. Il y a de tout : des livres pour débutants, des livres pour des niveaux avancés, des livres pour des variantes comme le Omaha, des conseils pour avoir le mental d’un joueur pro…

Désormais vieux et un peu dépassés, les livres d’Harrington étaient la référence autrefois. Ils valent encore un coup d’œil notamment pour les exercices présents en fin de livre.

Elky, un gros joueur de tournois français, a publié une série « Kill Elky » dont le premier ouvrage est fait pour les débutants. C’est un bon achat.

S’inscrire dans un club de poker

Les clubs de poker existent dans toutes les grandes villes et pas uniquement. Ainsi, j’habite Chambéry, une ville de 50 000 habitants et en cherchant sur le web, je vois qu’il y a deux clubs de poker dans la ville et plusieurs aux alentours (Grenoble, Annecy…).

Lors de mes débuts, j’ai joué à celui d’Orléans et c’était vraiment bien de pouvoir apprendre le poker avec d’autres passionnés dans un environnement bon enfant, tout en étant pas caché derrière son écran d’ordinateur.

Même si le poker est désormais démocratisé depuis un moment en France, le niveau dans les clubs de poker est très hétérogène. Vous n’avez donc aucune honte à avoir de vous inscrire en connaissant à peine les règles.

Jouer en gratuit ou en micro-limites

Les sites de poker en ligne sont connus aujourd’hui. Ils font de la pub à la télé et même sur les shorts des équipes de football. Inscrivez-vous sur une salle comme Pokerstars ou Winamax et commencez à jouer.

Il y a des parties gratuites disponibles. Personnellement, j’ai essayé pendant moins d’une semaine et j’ai trouvé que les joueurs faisaient n’importe quoi, donc j’ai stoppé. Je vous conseille d’y jouer tant que vous ne connaissez pas la valeur des mains.

Une fois que c’est fait, passez au payant. Mais attention, le payant ne signifie pas que vous devez vendre un rein pour jouer au poker. Les tournois et les sit n go sont très bien pour débuter. Jouez des parties à quelques centimes. C’est suffisant pour apprendre à jouer au poker.

Travailler son jeu en dehors des sessions

C’est souvent ce qui fera la différence entre un joueur quelconque et un bon joueur de poker. Ce dernier travaille son jeu en dehors. Cela ne consiste pas à passer dix heures sur les forums par semaine, mais à revoir les mains qu’il a joué, à comprendre ce qu’il a fait de bien et de mal, aux réflexes qu’ont ses adversaires…

Ce travail « hors session » peut débuter alors que vous êtes encore un novice au poker. Faites l’effort de comprendre pourquoi vous avez perdu gros sur certaines mains et si cela est normal ou si vous avez mal joué.

Quand vous gagnez, réfléchissez à comment vous auriez pu jouer la main pour récolter encore plus de jetons.

En suivant ces 9 méthodes pour apprendre le poker, votre apprentissage pourrait être rapide. Ensuite, il faudra jouer encore et encore, analyser ses parties encore et encore, pour devenir un bon joueur de poker.

Ce qu’il ne faut pas faire pour apprendre le poker

Nous avons vu les meilleures méthodes pour apprendre le poker. Maintenant, il y a aussi  les mauvaises que trop de débutants font et qui sont au mieux, contreproductives, au pire, très chères !

En voici une liste non exhaustive :

  • Commencer par jouer à des limites hautes.
  • Prendre pour argent comptant tous les conseils reçus (n’oubliez pas, le poker est comme le sexe, tout le monde pense être bon, mais c’est faux !).
  • Jouer dans les casinos : outre les limites qui sont chères, les joueurs de casino jouent parfois très loin d’un bon niveau.
  • Passer trop de temps à apprendre par les écrits et ne jamais y jouer.
  • Accepter de perdre en sachant limiter le montant des pertes.
  • Oublier son sommeil car vous êtes trop centré sur l’apprentissage du poker.
  • Rechercher à maîtriser des stratégies compliquées alors que vous ne comprenez pas encore les bases.
  • Tout mettre sur le dos de la malchance quand vous perdez au lieu de discerner les améliorations possibles.