Comment faire un pronostic sur PMU ?

Faire un bon pronostic au PMU n’est pas donné à n’importe quel amateur de turf. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte par un pronostiqueur pour réaliser une bonne analyse avant la course.

Il faut tout d’abord avoir une certaine expérience dans le PMU et les paris hippiques pour pouvoir faire une bonne lecture du turf, puis choisir selon les conditions, les partants et les types de courses. Nous vous proposons ici les astuces pour faire un pari hippique sur PMU.

Informez-vous sur le type de course

Pour faire un bon pronostic PMU, il est important de se renseigner sur la discipline en question. En course hippique, on distingue principalement deux types de disciplines : les courses à galop et les courses pour trot. Ces deux catégories sont divisées en plusieurs sous-disciplines. Ainsi, pour avoir une chance de faire un pronostic gagnant, vous devez connaître les spécialistes du type de course sur lequel vous vous projetez.

   

Prenez en compte la distance

Lors d’une course de chevaux, la distance est un critère déterminant sur le résultat final. En effet, elle vous donne un aperçu sur les favoris. Tous les chevaux n’offrent pas les mêmes performances pour une course courte distance ou longue distance. On distingue d’un côté les chevaux de tenue, plus à l’aise sur le sport hippique de fond. D’un autre côté, vous avez les chevaux de vitesse qui fournissent de plus bonne performance sur les courtes distances. Les conditions de qualification peuvent vous fournir beaucoup de renseignements sur l’état de forme d’un cheval.

Vous avez tout intérêt à étudier les performances passées des jockeys et des chevaux sur les courses similaires à celle sur laquelle vous souhaitez parier.

Vérifiez le nombre de partants

Avant de pronostiquer sur une course, il est toujours important de chercher à connaître la probabilité d’avoir une combinaison gagnante. Dans la mesure où le nombre de partants est élevé, vos chances de faire une bonne combinaison diminuent. Il devient donc difficile de réaliser un pronostic en se basant sur un grand nombre de chevaux.

Cela signifie qu’il est souvent préférable de jouer une probabilité petite ou moyenne sur un duo que de faire un quinté extrêmement difficile à passer.

Ne négligez pas le type de départ

Comme pour la distance, le type de départ vous donne une idée sur les chevaux les plus avantagés. L’autostart, par exemple, classe les chevaux selon les gains. Les plus expérimentés sont sur la première ligne et les autres sur la seconde. Un tirage au sort permet ensuite de déterminer la place occupée par chaque cheval. Parmi ces numéros, certains sont considérés comme favoris (3 et 6) et d’autres mettent souvent en désavantage le cheval (1 et 9). Pour bien analyser la course, renseignez-vous donc sur le type de départ et ses spécificités.

Évaluez les conditions de course

L’état de la piste est un facteur toujours pris en compte par les pronostiqueurs. Avant chaque course, un expert est chargé d’examiner le terrain et d’informer sur son état. Cette information vous donne une idée sur les partants qui seront plus ou moins à l’aise sur la piste. Il est cependant important de savoir que l’état d’une piste peut changer entre le moment où son état est publié et l’heure de la course.

Certains chevaux sont connus pour être performants sur des pistes pluvieuses, tandis que d’autres ont des bonnes performances uniquement sur des pistes sèches. Savoir ce genre d’informations avant de faire votre pari PMU est primordial.

Réfléchissez au calendrier

Un jockey gère son cheval pour la saison. Par conséquent, selon les échéances passées et prévues, le cheval peut ne pas attaquer de la même façon la course. Dans le milieu du pari hippique, tous les parieurs savent qu’un jockey ne pousse pas toujours à fond son cheval.

Si vous voyez un cheval courir une première sortie avec un pic de forme espéré pour un grand prix dans deux mois, il y a de fortes chances pour qu’il ne donne pas tout.

Analysez les plannings de chaque cheval et vous aurez plus de chances de passer de grosses cotes dans les paris hippiques et de ne pas miser sur les favoris qui se révèlent ne pas en être.
   

Pour parier en ligne, l’idéal est d’aller voir un bookmaker

Le pari en ligne peut être quelque chose de très stressant lorsque l’on commence, pour faciliter cela, nous vous recommandons de faire appel à un ou plusieurs bookmakers. Surtout lorsqu’il s’agit de paris sportifs. 

Peu importe la région dans laquelle vous vous situez, avoir des conseils est indispensable, surtout lorsque l’on peut avoir accès à des avis de professionnels. Vérifiez d’ailleurs si vous pouvez jouer dans votre région aux Etats unis grâce à https://www.legal-gambling-usa.com/sports-betting-Iowa.html , cela vous simplifiera la tâche. 

D’ailleurs, si vous êtes vous-même intéressé pour être bookmaker, nous avons quelques conseils pour vous. 

Pour être bookmaker il faut tout d’abord connaître extrêmement bien le marché du sport et du domaine dans lequel vous souhaitez exercer. Vous devez également être un fervent habitué ou bien simple connaisseur du marché actuel du jeu et du pari sportif. En plus de cela, n’hésitez pas à faire des études de statistiques en vous entourant facilement de professionnels qui connaissent très bien la concurrence. 

Et puis, l’un des critères les plus importants, aujourd’hui est d’avoir une application ou un site plus que développer pour attirer facilement beaucoup de joueurs.