Comment obtenir la meilleure cote possible sur les sites de paris sportifs ?

Les paris sportifs passionnent les Français. Comme chaque année, les résultats de l’Arjel (l’organisme qui régule le jeu en France) montrent que l’amour du pari sportif perdure.

Mais, si le volume de mises est considérable, aucune étude ne révèle le nombre de joueurs gagnants et de joueurs perdants. On a coutume de dire que 9 joueurs sur 10 perdent sur le long terme.

Cela est parfois le cas des connaisseurs qui, s’ils changeaient quelques mauvais réflexes, pourraient devenir durablement gagnants. Le meilleur exemple est la recherche de la meilleure cote possible.

Si vous trouviez à chaque fois une cote @1.30 alors qu’elle est disponible @1.45 ailleurs, le manque à gagner est énorme sur la durée.

Découvrons ensemble comment obtenir désormais les meilleures cotes possibles !

Comparer les cotes chez les bookmakers

En cloisonnant et en régulant le marché français des pronostics, l’Arjel a diminué le nombre de bookmakers accessibles en France. Mais comme le montre le site lesbonsavis.fr, vous avez encore le choix entre plusieurs bookmakers légaux.

Travaillant séparément, ils ne proposent pas souvent les mêmes cotes. Parfois, quand Unibet propose une victoire @1.60, Winamax peut la proposer @1.40 et BetClic @1.68. Cela veut dire qu’en mise 100€ sur Winamax, vous pouvez gagner 140€ alors que sur BetClic, vous remportez 168€. Une sacrée différence, non ?

Répartissez votre portefeuille de parieur sur plusieurs bookmakers et prenez le temps de comparer les cotes avant de miser.

Choisir les bonnes cotes pour des paris identiques

Il est normal d’avoir des cotes différentes selon le bookmaker, mais ce qui est surprenant et pas rare est de voir des cotes différentes pour un même pari chez un même bookmaker !

Comment est-ce possible ? C’est assez simple, deux intitulés de paris avec des cotes différentes peuvent représenter le même résultat.

Quelle est la différence entre ces trois paris :

  • Score final 0-0
  • Nul et moins de 1.5 but dans le match
  • Aucune équipe ne marque ?

Les trois paris sont les mêmes et pourtant les cotes peuvent différer quand le bookmaker ne fait pas attention.

Apprendre à découvrir les « patterns » d’avant match

Une cote évolue en fonction de l’offre et de la demande. L’objectif du bookmaker n’est pas d’être meilleur que les parieurs du Monde entier, mais de trouver la bonne formule mathématique pour gagner de l’argent qu’importe le résultat.

Par conséquent, il fait évoluer ses cotes selon les choix des parieurs. Cela a des conséquences sur l’évolution des cotes selon la date du match.

Ainsi, en France, les journaux ont tendance à supporter les remontées fantastiques pour créer du suspense. Les parieurs suivent le mouvement. Si une équipe française a perdu 2-0 au match aller, plus le match va se rapprocher, plus la ferveur va faire croire la remontée possible, plus la cote de sa victoire va baisser.

Profitez de ces réactions humaines logiques !

Sachez également réagir selon les annonces des blessés et des suspendus. Ainsi, si vous apprenez que Lebron s’est blessé ou que Messi sera suspendu pour le prochain match, vous pouvez être sûr que cela aura un impact sur leur équipe, donc sur le favori de la rencontre et la cote.

Miser au plus vite avant que les parieurs ne copient votre raisonnement peut vous permettre de profiter d’une bonne cote avant qu’elle ne disparaisse.

Profiter des promos en vigueur !

Un bon parieur ne court pas après le bonus comme un néophyte attiré par les « 100% offerts » et autres slogans publicitaires.

Néanmoins, cracher sur une promo sera idiot. Pour les grosses affiches, les bookmakers tentent de multiplier les paris et proposent souvent des bonus. Cela peut être un pari gratuit, une cote boostée, un pari perdant remboursé…

Suivez bien les annonces car sur certains sites, comme BetClic, vous devez obligatoirement vous déclarer comme participant à l’opération (via un petit clic sur la page de la promotion) pour être éligible. Si vous n’êtes pas vigilant, vous laisserez passer votre bonus…