Keno : 6 raisons de ne pas y jouer

Vous connaissez le Keno ? Ce jeu de tirage de numéros est proposé deux fois par jour par la FDJ et beaucoup de casinos en font. Le principe est simple : vous choisissez de jouer quelques numéros et s’ils tombent lors du tirage vous gagnez.

La différence avec le loto et que vous pouvez opter pour le nombre de chiffres et que vous savez à l’avance le gain maximal possible.

Mon père a littéralement perdu une fortune à ce jeu. La première semaine où il a joué, il a gagné 10 000 francs (oui, cela remonte à loin). Depuis, c’est au moins 20 000€ de pertes pour lui. Il joue à chaque tirage et parfois, plusieurs grilles.

Pourquoi son habitude est idiote ? Car, en plus de se ruiner et d’utiliser l’argent qu’il n’a pas, le Keno est accompagné d’une multitude de raisons de ne pas y jouer.

L’un des jeux les moins rentables sur le long terme

Le casino (ou la FDJ) gagne de l’argent sur le long terme. Leur objectif est que le reversement aux joueurs des gains soit inférieur aux sommes jouées. Rien n’est fait au hasard et il est possible de calculer le taux moyen.

Par exemple, au blackjack, un peu plus de 99% des mises sont distribuées aux vainqueurs. Pour la roulette, c’est plus proche des 98%.

Pour le Keno, ce chiffre descend entre 90 et 95%. Statistiquement, c’est le jeu le plus rentable pour le casino… et donc le moins intéressant pour vous !

Des petits gains possibles

Au loto, les chances de gagner sont minimes.  Cependant, si un jour vous le faites, vous devez riche du jour au lendemain. Ce n’est pas le cas du Keno.

Certes, si vous remportez 10 000€, vous serez heureux mais votre vie ne va pas changer, ni vos vieilles habitudes. Prenez l’exemple de mon père avec ses 10 000 francs. Il était heureux, sa vie n’a pas changé pour autant et il a aussitôt pensé qu’il lui fallait plus d’argent et que le keno pourrait lui fournir ce revenu.

Vous savez quoi ? Cela n’est jamais arrivé !

Une récurrence qui coûte chère

Comme le jeu est si rentable pour la FDJ, il survient tous les jours et même plusieurs fois par jour. Or, si vous êtes obligatoirement perdant à long terme au Keno, la fréquence des tirages fait que vous perdez plus d’argent que s’il n’y en avait qu’un.

Personne n’est passionnée par le keno

Vous êtes un fan de poker ? Vous vous inscrivez dans un club et parlez de votre passion avec des personnes qui la partagent aussi.

Vous adorez les paris sportifs ? Vous discutez football ou tennis avec des amateurs de sport et regardez les matchs.

Vous êtes addict au keno ? Et ba, vous jouez, tentez des stratégies foireuses sur Excel et allez au bar tabac perdre votre argent !

Le keno n’est pas un jeu qui vous fait rencontrer du monde car personne n’est réellement passionné par le keno, même si les joueurs compulsifs sont nombreux.

Quel ennui !

Cocher des cases sur un ticket, regarder des boules, ou plus souvent, voir les résultats sur le site de la FDJ, comme c’est divertissant !

Franchement, je peux comprendre la mamie qui dépense son allocation vieillesse au casino en tournant le levier de la machine à sous ou le flambeur qui brûle son salaire en lançant les dès au craps. En un instant, il est devenu la star du casino, quel pied !

Le keno, là encore, cela m’échappe.

Si vous souhaitez perdre, faites-le avec panache. Amusez-vous ! J’ai flambé du billet à Las Vegas aux tables, mais au moins, j’ai pris mon pied !

Aucune stratégie en marche

Vous arrivez là et êtes un véritable expert du keno. Quel idiot celui-là, il y a des techniques pour gagner !

Et bien, je vous retourne le compliment… Non, toutes les stratégies pour gagner au keno sont totalement pourries et ne marchent pas. C’est aussi bête que de jouer aux arnaques de rue où il faut trouver sous quel gobelet se trouve la balle.

Ce sont des numéros qui tombent de façon aléatoire et commencer à réfléchir à des techniques montre que votre addiction devient sérieuse. C’est quand on croit pouvoir trouver l’impossible que l’on perd le plus d’argent.

Au blackjack, il y a des vraies stratégies. Au keno, non. Il y a les maths et la chance. Statistiquement, vous êtes perdant sur le long terme à moins d’avoir énormément de chances. Comme pour toute situation similaire, plus vous jouez, plus les risques d’atteindre le comportement normal (perdre de l’argent) sont grands.