Les 10 meilleures citations de poker !

Un article fun aujourd’hui. Retrouvez les 10 citations les plus marquantes du poker, dont la plupart ont été mises par des personnalités emblématiques du jeu.

10 – Tom McEvoy : « Il y a plus dans le poker que dans la vie.

Relisez une fois la phrase. Votre cerveau vous l’a peut être faire lire en sens inverse. En effet, beaucoup de joueurs aiment relativiser en affirmant que la vie est plus importante que le poker. Tom McEvoy dit l’inverse et c’est en réalité, ce que ressent tout grand gambler !

9- Grantland Rice : « Ce n’est pas la question de savoir si l’on gagne ou si l’on perd, mais de savoir combien d’histoires de bad beats on peut raconter. »

Le bad beat marque inévitablement nos souvenirs. Il signifie parfois une croix sur un gain capable de changer votre quotidien. Et en régle générale, on préfère parler des bad beats qui nous ont éliminés d’un tournoi plutôt que d’un mauvais call la main d’avant qui a fait disparaître la moitié de nos jetons.

8 – Benny Binion :  » Croyez tout le monde, mais coupez toujours les cartes ».

Benny Binion a joué un rôle dans la création des WSOP dans les années 1970. À cette époque, les histoires de triche étaient courantes lors des parties de poker privées et c’est encore le cas aujourd’hui.

7- Amarillo Slim : « Tu peux tondre un mouton cent fois, mais tu peux le tuer qu’une fois. »

Amarillo Slim est une légende du poker. Par cette phrase célèbre, il souhaite dire que battre un mauvais joueur n’est pas dur, mais qu’il faut savoir le faire revenir jouer, soit en poussant son ego, soit en se montrant aimable.

6- Dutch Boyd : « Le poker est comme le sexe. Tout le monde pense qu’il est le meilleur, mais la plupart ne savent pas ce qu’ils font. »

Demandez à une table de poker qui est le meilleur de la table et la plupart des gens léveront la main. Pourtant, la réalité est qu’il y a peu de joueurs gagnants.

5- Crandell Addington : « Le poker limit est une science, mais le no limit est un art. En limit, vous tirez sur la cible. En no limit, la cible est vivante et tire sur vous. »

C’est l’état d’esprit de beaucoup de joueurs américains qui ont connu que le Limit Hold’em avant la démocratisation du No Limit. Cela a chamboulé leurs habitudes.

4 – Phil Hellmuth : « S’il n’y avait pas de chance, je gagnerais à chaque fois. »

Hellmuth est à la fois une tête à claques et un palmarès impressionnant au poker. Cette phrase rappelle que le poker n’est pas les échecs. Même le meilleur joueur peut perdre face à un mauvais à cause de la malchance.

3- Matt Damon dans le film « Les joueurs » : « Si tu ne trouves pas le mauvais joueur de la table dans la première demie-heure de jeu, tu est le mauvais joueur. »

Les Joueurs a passionné beaucoup d’amateurs de poker. Je trouve que c’est le meilleur film dédié au jeu. Cette phrase est vraie. Avec l’expérience, on comprend vite qui est le mauvais joueur de la table, mais avec le recul, on se rend parfois compte qu’à un moment, c’était nous.

2- Stu Ungar : « Montre moi un bon perdant, et je te montrerai un perdant. »

Stu Ungar est également un grand nom du poker qui a eu une vie pleine d’addictions. Il illustre ici sa haine de la défaite, mais aussi le fait que ce rejet de la défaite qui transforme un joueur lambda en bon joueur.

1 – Paul Newman dans le film « La couleur de l’argent » : « L’argent gagné (au jeu) est deux fois plus agréable que l’argent gagné (au travail). »

Cette citation fait un jeu de mots sur « won », gagné, et « earn », gagné grâce au travail. Peu de joueurs gagnent autant aux tables de poker qu’au travail, mais il est vrai que la sensation de joie après des gains au poker est démesurée.