Full Tilt en 2019 : qu’est devenue la salle de poker ?

Si vous avez joué dans les années 2000 au poker en ligne, vous connaissez sûrement la salle Full Tilt Poker. Véritable concurrente de Pokerstars, elle avait de nombreux avantages. Il peut donc être étranger de ne plus la trouver en ligne…

Mais, si vous vous posez cette question, vous sortez peut-être d’une période de quelques années d’hibernation du poker. Après un énorme scandale, Full Tilt Poker a tout simplement fermé.

Quels étaient les points forts de Full Tilt ?

Pendant plusieurs années, Full Tilt était ma pokeroom préférée. Au départ, on y croisait beaucoup de joueurs agressifs qui provoquaient des parties divertissantes et enrichissantes dans tous les sens du terme… Puis, quand les mêmes habitudes ont émergé sur d’autres sites, je suis resté sur Full Tilt parce que :

  • Le soft était le meilleur du marché ! Design agréable, nombreuses personnalisations possibles, jeu rapide…
  • Les tournois étaient nombreux et avaient exactement la durée que je recherche (entre 3 et 6 h pour arriver en table finale).
  • C’était la salle de poker du High Stakes. J’ai passé des heures à regarder Hansen, Antonius, Ivey, Benyamine.

Le scandale de Full Tilt Poker

En 2011, le black friday (nom donné aux Etats-Unis pour cet événement qui a ruiné certains joueurs) a entraîné une fermeture exigée par la justice américaine de trois salles de poker dont Full Tilt. Les motifs étaient des accusations de fraude bancaire, du blanchiment d’argent et du jeu d’argent illégal.

Si le premier accusé, Pokerstars, a vite été ré-autorisé à opérer et que Absolute Poker a fermé, Full Tilt a eu une issue plus mouvementée. Pourquoi ? Parce que la room de poker a tout simplement gelé les avoirs de ses clients. Les joueurs, dont certains avaient toute leur bankroll en ligne, ne pouvaient plus retirer leur argent.

Il a ensuite été découverte une véritable pyramide financière. Les propriétaires empochaient une partie de l’argent des joueurs et n’avaient plus de quoi les payer. Cette partie est toujours en jugement aux Etats-Unis.

Un an plus tard, Pokerstars rachetait Full Tilt et remboursait les joueurs de leurs sommes (soit 330 M$ !).

Fermeture de Full Tilt Poker

Quelques temps après, en juin 2014, la société Amaya Gaming a racheté Pokerstars et Full Tilt pour 4.9 milliards de dollars. Cette acquisition leur a permis de devenir un monstre dans l’univers du poker en ligne puisque ces deux salles représentaient plus de 65% des joueurs.

Leur politique marketing a alors changé. Au lieu de pousser les deux salles et de maîtriser la concurrence, Amaya a décidé de fermer Full Tilt et de miser tout leur travail sur Pokerstars. J’ai été l’un des derniers à jouer sur Full Tilt, mais cela n’a pas gêné grand monde de voir la pokeroom fermée car il n’y avait plus beaucoup de joueurs sur le logiciel français.

C’est pour cette raison que désormais, quand vous allez sur le site internet de Full Tilt, vous êtes désormais redirigé automatiquement vers Pokerstars. Il n’y a aucune raison de penser que la situation changera un jour. Mes seuls souvenirs de Full Tilt sont donc une grande gourde et un mug que j’avais achetés avec les points fidélité…

Si vous n’aimez pas Pokerstars, votre alternative est d’aller sur Partypoker ou sur Winamax. Mais, aucun n’a la qualité du soft de Full Tilt !