Rake Pokerstars ou Winamax : quel est le plus gros ?

Quand vous jouez dans un casino, chaque main en cash games ou chaque tournoi possède un prélévement. Cet argent prélevé sert à payer les croupiers, les infrastructures, l’entretien, les bénéfices du casino…

En passant online, le poker a continué d’avoir des prélévements pour gérer l’entretien, le support, l’amélioration des logiciels de poker, payer les employés dehors et faire gagner de l’argent aux propriétaires.

Tout cela était relativement classique et accepté puisque les sommes restaient minces. Mais, quand l’Etat a décidé de régulariser (= faire payer des taxes à tout va), le rake a explosé. Pour rester rentables, les salles de poker ont augmenté le rake.

Voici les tableaux des rakes à payer sur les deux salles les plus fréquentées en France. Les chiffres sont issus du réglement inscrit sur le site web respectif.

Le rake est celui sur les parties de cash games. En tournoi, il est généralement de 10% sur le buy in.

Rake sur Winamax

rake no limit winamax rake limit winamax

Rake sur les parties de cash games sur Pokerstars

rake limit pokerstars

rake nolimit pokerstars

Comparaison du rake Winamax / Pokerstars en cash games

Les chiffres sont très proches. Je ne vais pas parler du Limit, car il est très peu joué en France.

Sur Winamax, le rake est 5.75% à toutes les limites, tandis que sur Pokerstars, il est de 6% jusqu’en NL10 avant de passer lui aussi à 5.75%

Les plafonds sont également proches, car si le plafond est plus élevé aux microlimites sur Winamax, le 0.25% de rake en moins n’est pas à oublier.

Ensuite, l’absence de NL25 sur Winamax ne permet pas d’avoir une comparaison identique.

Dès la NL50, on peut voir des différences. Si en table complète, les plafonds sont identiques, Pokerstars est moins élevé pour les tables non remplies. Ex :

  • En NL50 sur Pokerstars, le plafond est de 1.85€ pour 4 joueurs, 2.35€ pour 5 joueurs.
  • En NL50 sur Winamax, le plafond est de 2.50€ pour 40 joueurs, 3€ pour 5 joueurs.

Comment trouver le rake le plus profitable  pour vous ?

Que vous commenciez le poker ou non, choisissez les limites auxquelles vous allez jouer. Par exemple, si vous déposez 250€, une bonne gestion de bankroll vous rapprochera du NL25. Si vous mettez 3000€ et que vous êtes un joueur averti, la NL100 vous attend.

Puis, reprenez les tableaux ci-dessus et voyez ce qui semble le mieux. Pensez aussi à voir qu’il y a bien un trafic suffisant pour jouer à vos limites.

Comment payer moins de rake en cash games ?

Il y a 15 ans, le rake était insignifiant et si vous étiez focalisé dessus, vous pouviez jouer sur des salles vous offrant du rakeback (une partie de votre rake vous était remboursé). Mais, c’est interdit en France et cela n’existe donc plus.

Le seul rakeback (un équivalent) qui existe est obtenu en jouant beaucoup. Vous cumulez des points fidélité que vous échangez ensuite contre des bonus dans la boutique. Cela peut être intéressant si vous jouez plus de 15 000 mains par mois en NL100, mais si vous jouez le même volume en NL2, vous ferez très peu de points fidélité.

On peut également constaté que le rake a une incidence plus forte sur les petites limites. Il n’est pas rare de payer alors plus de 15 BB (big blind = grosse blinde) de rake toutes les 100 mains. Un montant considérable qui descend en augmentant les limites. Grâce au cap, le nombre de BB de rake descend à partir du NL50 et redevient même faible à partir du NL200.

Mais, n’oubliez pas que le niveau augmente. Si vous débutez le poker, allez en NL200 pour uniquement payer moins de rake, vous risquez d’en perdre bien plus face aux bons joueurs.

Modifier son jeu peut aussi avoir des impacts. Vous ne payez du rake que si vous êtes impliqué dans la main et que si vous allez au flop. Cela signifique que jouer 50% des mains vous expose davantage au rake que jouer 15% des mains. Il est donc bien de trouver un équilibre entre être agressif à la table, illisible et éviter de payer trop de rake, surtout aux faibles limites.

Ensuite, si vous ne faites jamais de 3-bet ou 4-bet, vous verrez plus de flop et paierez donc plus de rake, tandis que vous faites très souvent tapis dès le préflop, vous paierez beaucoup de rake.

Bref, beaucoup de paramètres intéressants à étudier pour baisser vos paiements de rake sur Winamax ou Pokerstars, mais qui ne doivent pas dicter pour autant toute votre stratégie. L’objectif reste de battre les adversaires, de gagner de l’argent et pas de payer uniquement le moins de rake possible.